22/10/2011

Bientôt HALLOWEEN...

un peu de "culture"...

Halloween est une fête traditionnelle chez nous avec une lointaine origine celtique : les druides celtes (prêtres païens) pensaient que, la nuit du 31 octobre, les fantômes, les sorcières et les mauvais esprits entraient dans le corps d’un animal ou d’une personne. Pour y remédier les Celtes portaient des costumes effrayants et faisaient de grands feux pour les chasser. Les couleurs d’Halloween sont aussi d’origine celtique : le orange est la couleur des moissons et le noir celle des longues nuits d'hiver. Les druides pensaient également que les chats noirs avaient des pouvoirs spéciaux et qu’ils pouvaient sentir la présence des esprits.

 

La fête de Samain

 

Halloween dans sa version actuelle est une fête qui nous vient d'Irlande, mais on peut y voir également un rapport avec une fête celte appelée Samain. En effet, pour les Celtes, l'année se terminait le le 6ème jour de la lune montante (qui tombe entre le 25 octobre et le 20 novembre) et l'on supposait que ce jour-là, une passerelle devenait possible entre les vivants et les morts. La fête de Samain était marquée par le sacrifice d'animaux suivi d'un banquet rituel. Afin de s'attirer les bonnes grâces des esprits et les apaiser pour qu'ils retournent au royaume des morts, chacun laissait devant sa porte de la nourriture en offrande.

 

La Toussaint remplace Samain

Les traditions celtiques, bien que très ancrées dans la culture populaire, furent fortement combattues au début de Moyen-âge par le clergé qui substitua des fêtes chrétiennes aux fêtes païennes ancestrales. C'est ainsi que, dans l'Europe chrétienne la fête de Samain disparut au profit de la fête de la Toussaint. Cependant les traditions païennes furent combattues beaucoup plus tardivement en Irlande, ce qui permit aux aspects folkloriques de cette fête de rester vivants. Lorsque la fête de la Toussaint fut instituée, la fête celtique se transforma en Halloween, "All Hallow Even", c'est à dire "la veille du jour des saints". Par la suite, l'immigration massive d'Irlandais aux Etats-Unis contribua à populariser ce folklore dans le Nouveau Monde. Chose amusante, c'est finalement grâce à l'influence des Etats-Unis que la France a découvert cette fête, alors qu'elle est pourtant, à l'origine, européenne. Bien entendu, chacun reste libre d'apprécier, ou non, la célébration de cette fête importée. Certaines personnes considèrent Halloween comme une fête commerciale sans intérêt, tandis que d'autres y voient tout simplement une expression sympathique de la culture populaire.


Les commentaires sont fermés.