23/11/2010

maintenant que le froid revient...Recette du Matoufè (selon sa confrérie marchoise)

 

matoufè serait la transformation de "mâte faim"
La Confrérie du Matoufé de Marche en Famenne   

On écrit <<matoufè>> ou <<matoufet>>. Qu'importe l’orthographe pourvu qu'on s'en régale. C'est à la Famenne que son nom est le plus étroitement lié. Cette préparation au demeurant délectable est émouvante par sa simplicité même. Parce que c'est sans doute à sa simplicité qu'elle doit d'abord de remonter au plus lointain passé et aussi d'être la compagne privilégiée de toutes les manifestations populaires.

Fêtes carillonnées ou fêtes de famille, toutes les occasions sont bonnes pour rassembler autour de ce véritable symbole de la convivialité et du plaisir d'être ensemble. 

SARRAU PLISSE ET POMMEAU D’ŒUF.

Retrouver ses racines, tel était le souci premier dans la création du costume.

Ancienne cité de commerçants et d'artisans, Marche offrait le choix. N'avait-elle pas abrité des chapeliers qui fabriquaient le haut-de-forme gris Epsom et en avaient exporté jusqu'à 4 mille pièces par an en pays de Liège et vers Aix-la-Chapelle ? Pourquoi ne pas faire revivre leur souvenir ?

Les bourgeois Marchois du siècle dernier portaient volontiers le sarrau bleu, non pas le simple sarrau mais bien le plissé, qui les différenciait du petit peuple travailleur. Le dimanche, ils revêtaient la chemise blanche avec le col haut aux coins cassés, ornée d'une lavallière. Il n'en fallait pas plus pour que le sarrau plissé, chemise blanche et lavallière retrouvent le droit de cité.

Comme il était de bon ton de faire référence à la cuisine, le pantalon choisi fut le pied-de-poule bleu et blanc du maître-queux. Toutefois, à l'usage il se révéla difficile à porter, non pas pendant les cérémonies, mais à l'issue de celle-ci, quand les membres des autres confréries abandonnaient robes et simarres pour se retrouver en civils. Pour suivre le mouvement, il fallait aux marchois troquer le pied-de-poule pour un autre froc. Ce qui impliquait parfois des débuts de strip-tease pour lr moins cocasse. Un jour, la sagesse l'emporta et le pantalon gris fit apparition dans le costume.

Les messieurs n'avaient pas oublié que leurs parents et grands-parents, Ils maniaient volontiers la canne. Celle qu'ils se choisirent est en bambou avec pommeau d’œuf. L'ensemble est complété de gants blancs.

Les dames, elles aussi, ont modifié leur costume au cours de ces trente-cinq ans, adoptant la jupe grise, la blouse blanche et la cravate lavallière noire, le corselet de couleur, le chapeau Epsom et les gants Blancs. Par temps frisquet, elles complètent 
l'ensemble d'une cape. 

Pour quatre personnes :

200 gr de lard maigre salé mais non fumé

1 cuiller à soupe de farine

2 tasses de lait

1 tasse d’eau

8 œufs entiers

Sel et poivre

Dans une poêle à larges bords , faire rissoler le lard coupé en lardons. Retirer l’excès de graisse. Pendant ce temps, mélanger le lait, l’eau, la farine. Ajouter les œufs. Battre vigoureusement et assaisonner. Verser ensuite dans la poêle avec le lard. Cuire en remuant sans cesse . Servir chaud accompagné de pain gris (on étale une bonne couche de matoufè sur le pain et on déguste bien chaud).

L’image contient peut-être : nourriture et intérieur

 

 

20/11/2010

recette des donuts (doghnuts)pour les enfants...et les grands enfants !

 

recette venant d'Amérique du nord (Canada,USA)

_donuts.jpg

       
   
 
 
Ingrédients donut (recette originale) :

- 240 ml de lait tiédi ( 1 cup) 
- 55 g de margarine ou beurre (1/4 cup) 
- 65 g de sucre en poudre (1/3 cup) 
- 1/2 c à c de sel 
- 1 cs de levure de boulangerie déshydratée 
- 2 œufs
- 1 pincée de noix de muscade ( de la vanille, ou de la cannelle,...) 
- 540 g de farine (environ 4 cups) (dans la recette originale

il y en a moins mais j'ai du en rajouter car la pâte était trop liquide). 

Mettre à fondre le beurre ou la margarine dans le lait chaud.

Ajouter une cs de sucre et le sel. 
Laisser refroidir. 

Ajouter, tout en battant, la levure, le reste de sucre,

 la muscade (ou vanille,ou cannelle), les oeufs et la farine

(la pâte doit être encore collante). 


Pétrir pendant environ 5 minutes ... et laisser lever sous

un torchon pendant 1hà1h30.

Maintenant, 2 solutions s'offrent à vous: 
- soit vous avez des emporte-pièces adaptés

( par exemple 1 de 7 cm de diamètre

et l'autre de 2 cm pour le trou du milieu), vous étalez

alors la pâte sur un plan de travail

fariné sur une épaisseur de 1 cm environ et découpez

des donuts dans cette pâte à l'aide

des dits emporte-pièces. 
- soit vous n' avez pas d'emporte-pièces adaptés

et vous avez alors cette solutions: 
pour 12 gros donuts ou 24 petits 

vous façonnez, avec vos mains farinées,

une petite poignée de pâte en forme de boule

que vous applatissez sur une épaisseur d'environ 1 cm.

Ensuite vous faites un trou avec

votre index au milieu de ce futur donuts puis vous le

faites tourner autour de votre doigt pour obtenir une

forme régulière 

 Il existe maintenant aussi des formes pour

les faire au four (th 5 à 6)

Dans tous les cas, on laisse ensuite reposer 30 minutes

sous un torchon sur un plan de travail fariné. 

Faire chauffer de l'huile pour friture

(pour vérifier que l'huile est à la bonne température,

jetez un morceau de pain dedans: il doit dorer

pas trop rapidement entouré de petites bulles.

S'il reste blanc, l'huile n'est pas assez chaude,

s'il brunit au bout de 2 secondes, l'huile est trop chaude...)

et faire frire les donuts 30 secondes à 1 minute de chaque côté. 


Déposer sur du papier absorbant après cuisson. 

Et maintenant y' a plus qu'à décider de ce que vous mettez

dessus:

glaçage au sucre glace (nature ou vanille) nappage au chocolat,

sucre en poudre, sucre en poudre et canelle... 

Glaçage au sucre glace (dose généreuse pour 6 gros donuts) 

Mélanger 200 g de sucre glace avec 1 blanc d'oeuf et

quelques gouttes de jus de citron.

Plus vous voulez un nappage liquide,

plus vous mettez de jus de citron.

Vous pouvez aussi remplacer le citron par de l'eau

et ajouter de la vanille en poudre ou liquide. 
Ajouter quelques gouttes de colorant alimentaire

si vous en avez envie. 
Déposer et étaler ce glaçage sur les donuts

à l'aide d'une cuillère à soupe
Saupoudrer éventuellement de vermicelles colorés. 
Laisser refroidir au frigo. 

Nappage au chocolat (dose généreuse pour 6 gros donuts) 

Faire fondre au micro-onde à la puissance "décongélation"

en remuant régulièrement, 200g de chocolat dessert

ou au lait

avec 10 g de matière grasse. 
Déposer et étaler ce chocolat fondu sur les donuts

à l'aide d'une cuillère à soupe. 
Saupoudrer éventuellement de vermicelles colorés 
Laisser refroidir. 

 

17/11/2010

brunede kartofler (pommes de terre caramélisées)

(pour 8 personnes)

INGREDIENTS

24 petites pommes de terre 

1/2 tasse de sucre roux

125 gr de beurre

 

PROCEDE

faire cuire les p.de terre à l'eau bouillante sans les peler,pendant 15 à 20 minutes, jusqu'à pouvoir piquer dedans une pointe de couteau

laisser refroidir un peu ,puis peler-les

dans un gros poêlon,faire fondre le sucre à feu doux avec un soupçon d'eau

faire cuire 3 à 5 minutes,jusqu'à obtenir un caramel clair

avec une cuillère en bois tourner sans arrêt pour éviter que ça devienne trop foncé(d'où amertume)

ajouter alors le beurre fondu,puis ajouter les pommes de terre juste pour couvrir le fond.

secouer presque constamment le poêlon pour que le caramel recouvre régulièrement les p.de terre

entreposer les p. de terre caramélisées dans un plat chauffé

recommencer l'opération jusqu'à ce que toutes les p.de terre soient caramélisées

brunede kartofler.jpg

 

 

12/11/2010

le flaeskesteg...une recette de Noël danoise

c'est mon amie Nathalie (dite Talou) qui m'en a parlé

 

flaeskesteg.jpg

 

 

FLAESKESTEG MED SVAER ou "Rôti de porc à la couenne" :

Pour faire cette recette il vous faudra :

- un 1/2 jambon frais et désossé d'environ 3 kilos et - du gros sel et du poivre.

Chauffer le four à 150°C. Entailler la couenne et le gras du jambon tous les centimètres, en croix, saler et poivrer dans les entailles.

Déposer le rôti sur la grille du four au dessus de la lèchefrite et laisser cuire environ quatre heures. Ne surtout pas arroser la viande car la couenne doit devenir croquante, c'est la réussite de la recette qui est en péril sinon !

Une fois le rôti cuit, le sortir du four, le laisser reposer quelques instants et découper. Servir un morceau de couenne avec chaque tranche de viande et présenter avec du chou rouge et des pommes de terre vapeur( ou mieux,des pommes de terre caramélisées)

 Dégraisser les sucs de cuisson et servir en saucière.

Il ne vous reste plus qu'à vous régaler.

 

demain Ste LUCIE...fêtée surtout en Scandinavie

Signification Célébration en l'honneur de Lucie de Syracuse et lié au solstice d'hiver.
Date 13 décembre
Lié à Avent

La Sainte-Lucie (Sankta Lucia en suédois, mais communément appelé Lucia) est une fête ayant lieu le13 décembre en honneur de la fête de sainte Lucie de Syracuse. Elle marque, avec l'Avent, le début de la saison de Noël. Traditionnellement une fête importante dans toute la Chrétienté occidentale, elle est aujourd'hui célébrée en Scandinavie et en Europe méridionale, particulièrement en Suède, auDanemark, en Norvège, en Finlande, en Italie, en Islande. Avant la réforme du calendrier grégorien, auXVIe siècle, la fête tombait le jour du solstice d'hiver dans l'hémisphère nord.

En Suède, pays où la fête est la plus répandue, elle est originaire du Västergötland, dans le sud-ouest du pays, et s'est progressivement étendue à tout le pays, puis au XXe siècle aux territoires finlandais suédophones comme Åland, et dans une certaine mesure dans d'autres pays tels le Danemark et la Norvège.

Lucie est un prénom venant du latin luxlucis, désignant la lumière, et la lumière est à l'honneur lors de ces célébrations.

 

                                                                    

stelucie.jpg

 

07/11/2010

côte de porc du pays d'Aubel

ingredients

 par personne

1 côte de porc

1 fine tranche de Remoudou(fromage de Herve)

1 c à soupe de sirop (pommes et poires)à l'ancienne

sel, poivre;matière grasse

 

PROCEDE

cuire la cote de porc sur les 2 faces dans le matière grasse 

saler légèrement poivrer généreusement

déposer une fine tranche de fromage écroûté sur chaque côte (placée dans un plat à gratin graissé légèrement)

mettre le sirop sur le fromage

passer le tout sous le grill de votre cuisinière

garnir d'un peu de persil ou d'un brin de ciboulette

servir avec des pommes de terre nature et une salade verte

accompagner d'un verre de cidre

cote_porc2.jpg

 

15:41 Écrit par mamieguette dans cuisine,recettes et traditions | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

02/11/2010

la ""colada morada"

Il faut deux casseroles, l’ une pour les épices l’autre pour les fruits rouges.

Rendement, environ 2,5 l.

 

Dans la première, vous mettrez un litre d’eau froide, 4 bâtons de cannelle, 8 clous de girofle, une branche de myrte, l’écorce lavée d’un petit ananas, une demi tasse de sucre blanc, une demi tasse de sucre de canne.  Deux feuilles d’oranger, une branche de verveine et une feuille de citronnelle,( ces ingrédients se mettent à la fin.)

Dans la seconde casserole, un litre d’eau froide, 250 grammes de mures, 250 grammes de myrtilles, 1/3 de tasse de maizena diluée dans une tasse d’eau, une tasse d’ananas coupé en morceaux, une tasse de fraises coupées au milieu.

 

Faites bouillir la première casserole durant 20 minutes, couvrir et laisser reposer 5 minutes puis faites passer le liquide obtenu.

Faire bouillir les mures et myrtilles durant 30 minutes, ajouter la tisane obtenue avec la première casserole, ainsi  que la maicena. Bien remuer avec une cuiller en bois. Lorsque le tout bout, ajouter l’ananas, laisser cuire 5 à 10 minutes : Ajouter les fraises à la fin et lorsque cela commence à bouillir, sortir du feu. Jeter les feuilles d’oranger, de verveine et de citronnelle un moment dans la casserole. Elles ne doivent pas se cuire parce que sinon la colada devient amère.

Voilà une recette originale pour surprendre votre famille à l’occasion de la Toussaint

Servir froid ou tiède.

colada morada.jpg